Retour aux sources

Comme vous l’avez certainement compris, je suis originaire de Nouvelle-Calédonie.

Après 6 ans d’absence (6 ans, c’est long!), je rentre finalement au pays. Pas pour y vivre je vous rassure (enfin c’est moi que j’essaie de rassurer, parce qu’il y’a pire comme vie) mais tout simplement pour passer un peu de temps avec mes parents qui y habitent encore et … me dorer la pilule bien sûr !

J’ai si hâte de vous partager tous ces moments qui vont être je pense, mémorables !

Pour vous donner un avant-goût de ce qui m’attend pendant plus d’un mois, et vous faire patienter car je ne pars que le 19 janvier, voici quelques anecdotes sur ma vie « sur le caillou » comme on dit là-bas.

Pour la petite histoire, contrairement à moi, mes parents ne sont pas nés en Nouvelle-Calédonie. Ma mère a grandi à Sarcelles (youpi !) jusqu’au jour où elle a décidé de partir s’installer au Japon sans maitriser un mot de japonais ni d’anglais. Devenue prof de français, elle s’est expatriée en Nouvelle-Calédonie où les touristes japonais sont très présents, pour devenir à l’inverse, prof de japonais.

Mon père, né à Rabbat au Maroc, a lui aussi un parcours atypique. Aventurier dans l’âme, il a quitté le Sud de la France très jeune, pour faire le tour du monde en bateau et a largué ses amarres à Nouméa. Pour une obscure raison, il a suivi les cours de japonais de ma mère (elle enseignait aux adultes, contrairement à Brigitte) et est tombé sous son charme. Ils ne se sont plus jamais quittés depuis !

De cette union, est née une petite fille aux cheveux blonds crépus (oui, oui je vous jure) et aux yeux verts nommée Sarah.

J’ai grandi dans une jolie maison colorée et arborée d’arbres fruitiers, située dans une impasse au bord de la mer.

J’ai aussi eu la chance de passer le plus clair de mon temps sur un voilier, un vieux ketch (2 mats) aux voiles bordeaux. Tous les weekends, mes parents et moi-même partions en mer à la conquête de nouveaux ilôts paradisiaques pour faire de la plongée ou de la pêche sous-marine et déguster nos butins.

Malgré ce quotidien de carte postale, j’ai eu une adolescence plutôt difficile. Je ne m’aimais pas du tout et j’ai entretenu de nombreux complexes jusqu’à tard (petite poitrine, forte pilosité et autres inepties dont je suis aujourd’hui totalement guérie) alors qu’avec le recul j’étais jolie avant haha. La mentalité des jeunes à Nouméa n’a pas aidé, puisque là-bas, le culte du corps est roi, et les ragots vont bon train (on appelle ça « radio cocotier »).

Paradoxalement, quitter la Nouvelle-Calédonie, a été très bénéfique pour moi. Je me suis sentie plus libre, plus vivante. Je me suis ouverte au monde et j’ai découvert qu’il existait une infinité de corps et d’esprits différents.

Aujourd’hui, je retourne sur ma terre natale le cœur léger et avec l’envie de vous faire découvrir mon île, dont voici quelques clichés !

Mon voilier Jonhatan Seagull
Baie de Prony, sud de la Nouvelle-Calédonie
Mon père sur son annexe (petite barque)

Je vous dis à très bientôt pour vous faire part de mon séjour là-bas ❤️

Bisous & coquillages 🐚

5 commentaires sur “Retour aux sources

  1. C’est magnifique de retourner de temps en temps aux sources. Si je comprends bien, tu as du sang français par ta mère et du sang marocain par ton père. J’ai également ma mère qui est française et mon père qui est espagnol. Les photos sont magnifiques ainsi que l’île, je connais pas encore la Nouvelle-Calédonie et je crois que c’est un département français si je ne me trompe pas. Continues à nous partager tes aventures de vacances là-bas. C’est quand que tu reviens en France ? Tu vas retourner à Paris ?

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un territoire d’outre mer et non un département comme la Guyane où la réunion, c’est un statut très particulier ! J’y reste 5 semaines je vais faire un article sur mes premiers jours là-bas et après je retourne à paris rejoindre mon chéri et mon toutou 🐶

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s